En 2018, Nantes Métropole avait lancé un appel à projets destiné à faciliter l’intégration de la logistique urbaine dans le fonctionnement de la ville au quotidien. Parmi les projets lauréats, le GNV figure en bonne place.

L’appel à projets FLUX (pour « Fabriquons la logistique urbaine ensemble ») avait pour objectif d’accompagner des projets pour faciliter la livraison du dernier kilomètre sur le territoire de Nantes Métropole et contribuer à des modalités d’organisation et de transport « plus écologiques et respecteuses de la qualité de vie ».

L’appel à projets visait notamment la mise en place de solutions permettant :

  • la limitation de l’impact écologique du transport de marchandises en ville
  • la mutualisation et l’optimisation des flux et des livraisons
  • la distribution d’énergies alternatives et la mutation énergétique des véhicules
  • l’optimisation du stockage et la facilité d’accès aux marchandises et aux services des services de logistique retour
  • le déploiement de solutions de logistique fluviale et de stockage sur l’eau
  • l’organisation plus « durable » et écologique de la logistique des chantiers
  • la facilitation des activités des artisans en ville
  • l’optimisation de la consommation d’espace public par cette fonction
  • l’amélioration du fonctionnement de projets économiques structurants pour la métropole, comme le  pôle agro-alimentaire et le futur MIN métropolitain

Pour Nantes Métropole et ses partenaires, l’appel à projets était l’occasion de « bâtir une dynamique territoriale sur les sujets de la logistique de proximité ».

13 lauréats

Avec une trentaine de candidatures, les idées innovantes ne manquent pas : livraison par barge électro-solaire ou par vélo, mise en place d’une plate-forme logistique mutualisée, développement du GNV (gaz naturel pour les véhicules)…

13 projets de logistique urbaine durable ont été récompensés mi-juin et seront accompagnés dans leur déploiement et leur communication par la Métropole. 4 autres projets innovants ont été retenus comme « Graines de FLUX ».

« Depuis 2014, j’ai choisi de faire de la transition énergétique une des priorités du mandat, en donnant plus de nouvelles solutions écologiques », a souligné Johanna Rolland lors de la présentation des lauréats.

Parmi les lauréats, la Sem Sydela Energie 44 a proposé la création de deux nouvelles stations GNV, l’une située dans le secteur de Tougas (au pied du pont de Cheviré à Saint-Herblain), et l’autre au niveau du boulevard de Prairie à Mauves. La Sem contribue en parallèle au développement d’unités de méthanisation qui permettront à termes de fournir du BioGNV dans ces stations. « Nous apportons une solution d’avitaillement alternatif », a indiqué Alison Chedotal, directrice du SYDELA Energie 44, lors de la désignation des lauréats. « Si tout le monde joue le jeu, peut-être demain pourrons-nous mettre fin aux énergies fossiles ».

Autre lauréat misant sur le GNV, Mickaël Jouve, gérant des Transports Jouve, dont le projet d’optimisation d’une plateforme logistique pour la distribution sur la métropole nantaise a aussi été retenu. « Nous venons de lancer une flotte de véhicules GNV, notre objectif étant de remplacer à terme tous nos véhicules ».

Des avantages pour le GNV

La présidente de Nantes Métropole et maire de Nantes a précisé aux lauréats l’aide concrète dont ils allaient bénéficier : « C’est pour certains d’entre vous la mise à disposition de foncier, voire de locaux pour permettre le développement du projet, c’est un soutien en termes de communication, d’ouverture de réseaux. Et vous serez les premiers à bénéficier de la nouvelle réglementation qui a été adoptée en matière de logistique urbaine ».

Les Transports Jouve, comme l’ensemble des acteurs qui feront le choix de la livraison en véhicule propre (électrique, GNV ou hydrogène), bénéficieront en effet de la mise en œuvre du « premier acte » de la nouvelle réglementation des livraisons dans le centre-ville de Nantes dès le printemps 2019. Celle-ci entre en vigueur dans le centre-ville de Nantes dès ce mois de juin 2019 : les véhicules propres bénéficient d’un élargissement de la plage horaire autorisée pour les livraisons dans les zones piétonnes et réglementées en centre-ville, de 4h à 23h (au lieu de 7h30 à 11h30). Pour tous les autres véhicules, les règles de livraison restent inchangées.