Une délégation costarmoricaine s’est rendue à Caen à la mi-octobre. Objectif : échanger avec la Communauté urbaine et son exploitant qui ont déjà passé une part de leur flotte de bennes à ordures ménagères au GNV. 

La délégation, composée d’élus et de techniciens du Syndicat Départemental d’Energie des Côtes d’Armor (SDE22), de Dinan Agglomération, de Saint-Brieuc Armor Agglomération et de Lannion Trégor Communauté, a fait le déplacement vers Caen le 16 octobre dernier.

Au programme : des échanges techniques sur les bennes à ordures ménagères roulant au gaz et une visite du site Véolia Propreté, qui fait rouler des bennes à ordures ménagères au gaz, pour le compte de la communauté urbaine Caen la Mer. Le site dispose aujourd’hui de six pistes de charge lente.

Les collectivités territoriales qui gèrent un parc de plus de vingt véhicules lourds ont l’obligation de réaliser une étude technico-économique sur l’opportunité d’acquérir ou d’utiliser lors du renouvellement du parc, des véhicules à faible émission. Dans ce cadre, Dinan Agglomération ambitionne notamment de faire rouler sa première benne à ordures ménagères au gaz naturel à l’horizon de janvier 2020. Des chauffeurs de l’agglomération avaient donc fait le déplacement pour monter à bord de ces véhicules gaz et échanger avec leurs conducteurs.