A l’initiative du collectif Breizh[Bio]GNV et en partenariat avec Rennes Métropole et le Groupe Suez, une vingtaine de collectivités se sont retrouvées vendredi 14 juin à Rennes pour échanger sur la pertinence de la solution gaz pour le transport de déchets.

Depuis 2018, Rennes Métropole est la 1ère métropole française à avoir basculé l’ensemble de la flotte de véhicules de collecte vers le GNV (Gaz Naturel Véhicules).

Moins polluants, moins bruyants, les 42 camions de collecte roulant au GNV de Suez, en charge de la collecte à domicile et en points d’apports volontaires, participent à l’amélioration de la qualité de vie des habitants de la métropole rennaise.

Rennes Métropole et le groupe SUEZ ont accueilli le 14 juin dernier, les collectivités bretonnes intéressées par le déploiement de cette solution pour les services de collecte des déchets. Un sujet d’intérêt, puisque près d’une vingtaine de collectivités ont répondu à l’appel et ont participé à l’événement.

L’occasion pour chacun de découvrir ou de confirmer l’intérêt du GNV, d’échanger sur les limites de la solution et d’identifier les freins à lever. Les collectivités ont été accueillies par Olivier Dehaese, Vice-Président de Rennes Métropole en charge de l’énergie et des déchets et ont pu échanger avec Corinne Goupil, directeur Agence Bretagne, Services aux Collectivités du Groupe SUEZ ainsi que Marielle Granja, responsable du service Collecte des déchets de la métropole rennaise.

Le retour d’expérience de la collectivité et de son prestataire a été complété par une présentation de François Dedieu, chargé de mission GNV chez GRDF et par une intervention de Renaud Michel,  de l’Ademe Bretagne.

Après avoir assisté au départ des Bennes à Ordures Ménagères (BOM) pour la tournée de l’après-midi, les participants ont pu échanger sur les choix techniques des bennes à ordures ménagères du groupe SUEZ.

Le voyage d’étude s’est terminé à la station GNVert du Rheu (35) où les participants ont été accueillis par Philippe Moreira, responsable Grands Comptes. L’occasion de découvrir le fonctionnement d’une station et de poursuivre les réflexions autour du développement du GNV sur le territoire.