La nouvelle structure de gestion du service d’assainissement collectif de Dinan Agglomération disposera d’une flotte de véhicules 100% GNV à l’horizon 2022.

L’agglomération de Dinan a confié pour 7 ans son service d’assainissement collectif à l’entreprise Saur qui intervient, depuis le 1er janvier dernier, sur 25 des 64 communes de la collectivité.

La collectivité a opté pour le mode de gestion d’un Semop (Société d’économie mixte à opération), l’actionnariat de la société étant détenu à 60% par Saur et 40% par Dinan Agglomération. Baptisée Eaux de Dinan Assainissement, cette structure doit permettre à l’agglomération de « disposer des performances et de la technicité reconnue des acteurs de l’eau et de l’assainissement, tout en garantissant une gouvernance transparente et active ».

Les engagements environnementaux et patrimoniaux « ambitieux » mis en avant par la Saur ont fait pencher la balance vers l’entreprise, qui prévoit notamment une lutte accrue contre les eaux parasites, une réduction des nuisances olfactives, la mise en place d’un partenariat avec le Pôle Cristal (pôle de recherche génie-climatique) et le service Saur R&D ou encore l’animation d’ateliers innovations collaboratives.

La réduction de l’empreinte carbone est aussi mise en avant par la collectivité pour justifier ce choix. Sur cette thématique, la Saur s’est notamment engagé à utiliser une flotte de véhicules 100% GNV à l’horizon 2022 et à accompagner Dinan Agglomération dans sa réflexion sur des projets de méthanisation et récupération de chaleur.