Depuis le 1er juillet, la Métropole du Grand Paris a instauré une zone à faibles émissions (ZFE) sur un large périmètre francilien. Objectif : encourager la circulation des véhicules les plus propres.

Lauréate en 2015 de l’appel à projets «Villes respirables en 5 ans», la Métropole du Grand Paris a fait de la qualité de l’air une des priorités de son Plan Climat Air Energie Métropolitain (PCAEM), adopté en novembre dernier.

Parmi les mesures prises, la métropole a décidé la mise en place d’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) métropolitaine. D’après le Plan de Protection de l’Atmosphère Île-de-France, cette mesure aurait un impact important, avec des effets rapides sur l’amélioration de la qualité de l’air.

Depuis le 1er juillet 2019, les véhicules non classés ou équipés de vignettes Crit’Air 5 sont interdits de circulation sur 47 communes franciliennes. Pour les voitures et deux-roues, cette interdiction est applicable du lundi au vendredi de 8h à 20h. Pour les poids lourds, elle s’étend à tous les jours de la semaine, aux mêmes horaires.

100% de véhicules propres en 2030

La mesure est annoncée comme progressive. Ainsi au 1er juillet 2021, les véhicules Crit’Air 4 seront aussi interdites, puis ce sera au tour des Crit’Air 3 en 2022, des Crit’Air 2 en 2024 avec pour objectif d’arriver à 100% de véhicules propres en 2030.

Pour Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, «la qualité de l’air dans la Métropole du Grand Paris est une problématique de santé publique qui nous concerne tous. Nous sommes responsables, et nous ne pouvons pas rester inactifs face à ce drame.»

La mise en place de la ZFE s’accompagne de dispositifs d’aides au renouvellement des véhicules. La métropole propose ainsi jusqu’à 6 000 € d’aide pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion électrique, hydrogène, hybride ou GNV, qui s’ajoutent à la prime à la conversion gouvernementale et aux aides proposées par la Ville de Paris et la Région Ile-de-France. En parallèle, la Métropole du Grand Paris a ainsi mis en place, en lien avec l’Etat, la Ville de Paris et la Région, un guichet unique des aides.