Depuis 2001, l’agglomération quimpéroise a fait le choix du gaz naturel véhicules (GNV) pour alimenter sa flotte de bus. Lors du conseil communautaire du 26 juin dernier, les élus ont décidé de profiter des installations de compression existantes sur le dépôt de bus pour créer une station ouverte à tous.

Au démarrage de l’utilisation du GNV pour sa flotte de bus, Quimper Bretagne Occidentale a mis à disposition de GNVert, filiale d’ENGIE, un terrain situé au sein du dépôt de bus. Celui-ci accueille aujourd’hui la station GNV réservée jusqu’à présent à l’usage des bus.

Les 41 bus roulant au GNV sur le territoire sont ainsi ravitaillés la nuit avec un système de compression lente, permettant de faire le plein en 6 heures. Ce système de compression étant peu utilisé en journée, l’agglomération quimpéroise estime qu’il pourrait être optimisé en aménageant à proximité une station GNV cette fois-ci ouverte au public. Pour les élus, l’objectif est de renforcer l’offre locale de distribution et de développer les véhicules propres autres que les bus.

Une nouvelle convention sera donc prochainement signée entre Quimper Bretagne Occidentale et GNVert pour la construction et l’exploitation par l’énergéticien d’une station ouverte à tous, à proximité immédiate du dépôt situé rond-point de Quistinidal à Quimper.