Le Mans Métropole est la cinquième agglomération française à connecter une unité de méthanisation à une station d’épuration.

Une unité de méthanisation est en cours de construction sur le site de la station d’épuration de la Chauvinière qui traite les eaux usées de la ville du Mans et de huit communes environnantes.

À terme, les boues primaires et biologiques ainsi que les graisses collectées par la station d’épuration seront transformées en biométhane qui sera injecté dans le réseau GRDF.

Ce dispositif de valorisation des boues d’épurations permettra la production de 14 GWh de biométhane par an soit l’équivalent de la consommation annuelle en carburant des bus GNV (Gaz naturel véhicules) de la Setram ou de la consommation annuelle d’énergie de près de 1 500 logements. L’injection de méthane dans le réseau GRDF est prévue en novembre 2020.

À l’horizon 2025, Le Mans Métropole pourrait compter une dizaine d’unités de méthanisation.