Pour la rentrée scolaire, Transdev STAO et la Région des Pays de Loire ont mis en service deux autocars Scania à motorisation au GNV (Gaz Naturel pour Véhicule) sur le réseau des Transports Interurbains de la Sarthe.

En janvier dernier, une expérimentation de trois semaines avait été réalisée sur le réseau TIS (Transports Interurbains de la Sarthe) à l’initiative de la Région des Pays de la Loire, en collaboration avec Scania, AS24 et GRDF. Objectif : étudier la faisabilité de la solution pour le transport scolaire interurbain.

L’étude s’est révélée concluante : l’autocar testé sur des lignes régulières interurbaines a permis de répondre aux contraintes d’exploitation, d’avitaillement, de maintenance et d’autonomie, tout en apportant plus de confort aux voyageurs.

Dans le détail, l’expérimentation a mis de mettre en évidence les résultats suivants :

  • L’autocar Scania Interlink garde une autonomie de trois jours d’exploitation sans avitaillement grâce à sa capacité de stockage de 1 200 litres.
  • Il offre une conduite plus souple pour le personnel de conduite ainsi qu’un meilleur confort pour les passagers (de 30 à 50% de nuisances sonores en moins) en comparaison à un véhicule diesel.
  • Le véhicule est accessible aux personnes à mobilité réduite et peut transporter 57 voyageurs assis.
  • En termes de consommation, les solutions gaz et gasole sont sensiblement équivalentes.

Après ce test positif, Transdev STAO et la Région des Pays de Loire ont donc décidé de poursuivre cette exploitation en mettant en mise en service deux nouveaux véhicules au gaz sur le réseau TIS à partir de la rentrée scolaire 2018-2019. L’investissement dans ces nouveaux cars doit en parallèle permettre aux partenaires d’approfondir leurs connaissances sur cette motorisation alternative.

Inaugurés le 31 août dernier par Christelle Morançais, présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire, Philippe Henry, vice-président du Conseil Régional des Pays de la Loire, et Gildas Lagadec, directeur du pôle Bretagne & Pays de la Loire pour Transdev, ce sont les deux premiers autocars au gaz exploités dans le Grand Ouest.