Vendredi 23 février, une matinée d’informations et de présentations techniques destinée aux transporteurs du secteur a réuni près de 80 personnes, intéressées par le développement du Gaz Naturel pour Véhicules (GNV), à Noyal-sur-Vilaine.  

Le pôle Energie Bretagne (PEBreizh), regroupement des 4 syndicats d’énergie bretons1, a remporté l’appel à projet national GNV de l’Ademe. En Bretagne, 10 stations vont ainsi être développées par les syndicats au cours des deux prochaines années. Parallèlement, des aides financières à la conversion des camions vont être mises en place. L’équivalent de 180 poids-lourds en bénéficiera. Didier Nouyou, président du SDE35, a précisé que l’investissement des syndicats, regroupés en une société « SAS Bretagne Mobilité GNV », représenterait 20 millions d’euros et que d’autres projets de stations étaient en réflexion en Ille-et-Vilaine (Saint-Malo, Fougères…).

Les 3 mois précédant la mise en service des stations seront consacrés à la contractualisation avec les transporteurs (participation à un Groupement Momentané d’Entreprises et contrat bilatéral). Les aides varieront en fonction du tonnage des véhicules (cf. tableau ci-contre).

Le calendrier prévisionnel des mises en services a également été dévoilé (image ci-dessous).

 

Gilles Durand, président de l’AFGNV2, en a profité pour rappeler leur outil de mobilité « Gaz open Data ». Il s’est félicité de ce projet ambitieux des SDE en précisant que 3 ou 4 autres projets sont également à l’étude sur Rennes, portés par d’autres structures. GNDrive ouvre notamment une station courant mars en ZI Sud-Est. 60 stations vont ouvrir en France d’ici fin 2018 portant à 150 le parc des stations d’avitaillement en GNV. En 2016, le rythme d’ouverture était d’1 station par mois, 3 stations par mois en 2017, 5 stations par mois en 2018 !

David Clausse, directeur général du SDE35, a rappelé que le critère prépondérant dans le choix d’implantation des stations est le nombre de transporteurs intéressés. Deux études de faisabilité sont actuellement en cours (Liffré et secteur de Rennes Est). Les stations seront dimensionnées par rapport à la demande et pourront passer de 2 pistes dans un premier temps à 6 selon le développement.

Le SDE 35 et l’ensemble des intervenants sont convaincus que le GNV est une solution d’avenir qui bénéficiera à tout le monde.

Retrouvez le support présenté sur : http://www.sde35.fr/iso_album/20180223_presentationgnv.pdf

 

1 SDE 35, SDE 22, SDEF, Morbihan Energies

2 AFGNV Association Française du Gaz Naturel pour Véhicules