Revue de presse : pourquoi ils investissent dans un véhicule GNV ?

Les annonces d’investissements dans des véhicules de transports de marchandises roulant au GNV ont été nombreuses ces dernières semaines, à l’occasion de la SITL notamment. L’occasion d’analyser les raisons de ces investissements par les transporteurs. Tour d’horizon…

Différents usages et stratégies

Logistique urbaine, livraison de marchandises en centre urbain : le Groupe STEF anticipe la sortie complète du diesel dans le centre de Strasbourg programmée à l’horizon 2021 et recherche des solutions responsables et éprouvées pour la livraison.

Usages multimodaux : TAB Rail Road, spécialiste français du transport combiné rail-route, choisit de déployer le GNV sur les premiers et derniers kilomètres pour compléter l’utilisation du ferroviaire sur la longue distance. Une question de « cohérence » sur l’ensemble de la chaîne de transport.

Location : le Groupe FRAIKIN, spécialiste de solutions de gestion de flottes de véhicules industriels utilitaires et commerciaux, se doit d’offrir des solutions plus respectueuses de l’environnement à ses clients.

Ces investissements sont conditionnés à la performance des véhicules GNV proposés (autonomie, certifications ADR) et à l’accès à des stations d’avitaillement.

Les motivations exposées

  • Réduire les émissions polluantes,
  • Concilier les impératifs environnementaux, d’attractivité commerciale et de respect du patrimoine,
  • Promouvoir une logistique innovante conciliant les exigences des politiques publiques, les besoins des professionnels et les attentes de la population,
  • Valoriser l’image de l’entreprise en interne et en externe,
  • Investir dans du matériel qui valorise les conducteurs,
  • S’engager en faveur d’une logistique durable et responsable.

Et si dorénavant, la question n’était plus « pourquoi y aller » mais « quand » ?

 

Sources :