Cette nouvelle législation ayant fait l’objet d’un accord entre les députés et le Conseil est le tout premier règlement relatif aux émissions de CO2 des camions dans l’UE.

Les poids lourds neufs devront réduire leurs émissions d’ici 2030 :

  • Les constructeurs devront réduire les émissions de CO2 de leur nouvelle flotte de 30% d’ici 2030  par rapport aux niveaux de 2019 ;
  • avec un objectif intermédiaire de 15% d’ici 2025 ;
  • 2% des parts de marché des nouveaux véhicules utilitaires lourds devront être à faibles émissions ou à zéro émission d’ici 2025.

Rappelons que les véhicules roulant au GNV, Gaz Naturel pour Véhicules sont classés CRIT’AIR 1.

Une décision qui devrait assurément accélérer le développement d’infrastructures et inciter les constructeurs à investir dans l’offre de véhicules alternatifs au diesel.

Prochaine étape, la validation de l’accord par le Parlement européen et par le Conseil des Ministres. Les objectifs pour l’après-2030 devront être proposés en 2022.

L’UE rappelle le contexte « Les véhicules utilitaires lourds sont responsables d’environ un quart des émissions de CO2 du transport routier et de près de 5% des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE. Depuis 1990, les émissions des camions ont augmenté de 25%, principalement en raison d’une augmentation du trafic routier de marchandises. »

Sources :