La Métropole Aix-Marseille-Provence vient d’identifier le périmètre sur lequel une Zone à faibles émissions mobilité (ZFEm) interviendra d’ici 2021. La circulation y sera restreinte afin de réduire le risque pour la santé des habitants exposés aux conséquences du trafic routier. Ce périmètre sera soumis à consultation en 2020. D’une superficie de 19,5 km2, la ZFEm comptera 314 000 habitants et 42 000 scolaires ; elle concerne le centre-ville élargi de Marseille qui concentre la majorité des personnes exposées à une pollution chronique.

Marseille rejoindra ainsi les deux ZFE déjà constituées en France,Paris et Grenoble. Pour rappel, 19 agglomérations ou métropoles ont été retenues dans le cadre de l’appel à projets « Zones à faibles émissions (ZFE) ».

Le principe d’une ZFE consiste en la possibilité pour une collectivité de limiter l’accès à une partie du territoire aux véhicules les plus émetteurs de polluants atmosphériques pendant une période donnée (jours, heures, etc.), selon des critères de son choix, dans l’objectif d’améliorer la qualité de l’air et protéger la santé des populations. En France, il est actuellement possible de mettre en œuvre ce dispositif sous l’appellation « zones à circulation restreinte » (ZCR). Seulement 3 agglomérations en France l’ont mis en œuvre (à Grenoble, Strasbourg et Paris).

https://www.ampmetropole.fr/Zone-faibles-emissions-mobilite

Sources :

Marseille vient de définir l’emplacement de sa future ZFE – Actu-Transport-Logistique.fr, publié le 08.01.2020 

Métropole Aix-Marseille-Provence – Actualités – 17 dec.2019

Zones à faibles émissions : la liste des lauréats dévoilée, Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 17.04.2019