En 2018, en lien avec la commune d’Inzinzac-Lochrist (56), Lorient Agglomération a lancé un programme de travaux pour une durée de trois ans sur l’installation de stockage des déchets non dangereux de Kermat. Après la construction de 3 nouvelles alvéoles qui ont vocation à accueillir les déchets ménagers résiduels, le chantier concerne désormais la réhabilitation de deux anciennes alvéoles.

L’objectif de cette nouvelle phase du chantier est de récupérer et recycler le gaz à partir des déchets enfouis. Ce biogaz sera ensuite transformé en biométhane grâce à l’unité d’épuration « Wagabox » mise en service à l’automne 2019 et injecté dans le réseau exploité par GRDF. Conçue par la startup grenobloise Waga Energy, la « Wagabox » permet de valoriser 90% du biogaz produit sur l’installation de stockage des déchets non dangereux de Kermat.

Avec le raccordement des deux nouvelles alvéoles, le site de Kermat produira 7,7 GWh de gaz renouvelable par an, soit l’équivalent de 80% de la consommation annuelle en gaz de la commune d’Inzinzac-Lochrist. La solution permettra en outre d’éviter l’émission de 1 650 tonnes de CO2 chaque année.

Un projet au cœur du Plan Climat Air Energie Territorial

Le projet s’inscrit dans les objectifs du Plan climat air énergie territorial de Lorient Agglomération qui a notamment pour ambition à l’échelle de son territoire, d’ici 2050, de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) par 4, de rénover totalement le parc bâti, d’augmenter très fortement la part de déplacements à vélo, de réduire de 50% les consommations énergétiques et d’adapter le territoire aux effets du changement climatique.

Grâce à cette unité d’injection de biométhane, Lorient Agglomération s’insère aussi pleinement dans les ambitions du Pacte biogazier breton signé entre l’Etat, la région Bretagne, l’Ademe, GRDF et GRTgaz. Objectif : atteindre 10% de gaz renouvelable dans les réseaux bretons dès 2025.