Le jeudi 1er juillet, Karrgreen inaugurait sa nouvelle station bioGNV et électrique verte dans la zone d’activité de Camagnon à Ploërmel. Une station qui affirme davantage la vision et la volonté de son président, Marc Le Mercier. Celle d’accompagner les territoires français dans la construction de leur « hub énergétique », en impliquant l’ensemble des acteurs de la communauté (agriculteurs, industriels, et transporteurs).

« Un maillot, une ville, un pays, partageons nos ambitions ». Cette citation de Marc Le Mercier, habitant du pays de Ploërmel depuis des années, à la fin de son discours d’inauguration de la nouvelle station ploërmelaise de Karrgreen, reflète bien le projet de hub énergétique. Plus que des mots, elle devient réelle quand l’on voit la centaine de personnes présentes à cette inauguration et les partenaires locaux qui soutiennent le projet.

Un hub-énergétique soutenu par des « AcTerres »

Ils ne sont pas seulement des acteurs, ce sont des « AcTerres », selon la formule de Karrgreen. Ces partenaires, qu’ils soient transporteurs, agriculteurs, ou institutionnels, veulent agir en faveur de la planète en œuvrant à l’échelle du territoire pour la transition énergétique dans le transport afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Parmi les actionnaires de la station, nous retrouvons les transports de marchandises avec Denoual, Blueroad, SLT Legal et de voyageurs avec Linevia et Ferron.  Autre partenaire, la SBEAE qui est en charge des compteurs d’eau et des contrôles d’assainissements collectifs et non-collectif. Puis, Jean Floc’h, groupe agroalimentaire qui poursuit sa stratégie RSE dans la perspective d’une mobilité décarbonée et non polluante, ainsi qu’Eureden.

Ploërmel Communauté, partenaire institutionnel, s’est aussi investi dans ce hub énergétique en accompagnant dans la recherche du terrain au sein du Parc d’Activité de Camagnon. Pour Marc Le Mercier, « même si ce modèle économique n’a pas eu d’aides publiques, et il n’en a pas besoin, il faut saluer l’apport de la communauté de commune qui a été extrêmement motrice dans le développement de ce hub énergétique ». Ce projet de station multi-énergie Karrgreen prend sens pour Ploërmel Communauté, compte-tenu de sa localisation géographique. « Ploërmel est un carrefour d’échanges. Vous avez des centres logistiques importants, c’est le cœur de Bretagne » confirme le Président de Karrgreen.

C’est aussi en lien avec le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) du territoire qui traite des enjeux de lutte contre le changement climatique. La communauté morbihannaise a défini des actions concrètes autour de cinq axes essentiels : exemplarité, économie locale et circulaire, urbanisme et mobilités, énergie et adaptation au changement climatique.

Plus qu’une station, un hub multi-énergie

Guidé par sa volonté d’être un acteur de la stratégie française pour l’énergie et le climat, Karrgreen propose du bioGNC produit localement à partir de déchets organiques. Huit camions peuvent être avitaillés par heure grâce à deux bornes de distribution équipées chacune d’un pistolet NGV1 et NGV2. Autre énergie proposée : l’électrique avec une borne de recharge rapide pour véhicule électrique jusqu’à 150Kw.

Par ailleurs, pour la gestion des besoins électriques, Karrgreen fait appel à une solution innovante : le Smart Grid et l’installation de panneaux photovoltaïques en ombrière. « Cela permet de stocker l’énergie sur des batteries, d’écrêter les appels de puissances des compresseurs et ses batteries sont rechargées avec une lumière solaire qui permet de recharger ces batteries mais aussi de mettre en place des super-chargeurs qui peuvent aller jusqu’à 200k et qui auront pour objectif de recharger des véhicules légers » explique Marc Le Mercier.

Projet synergique

Ces énergies sont produites grâce à des schémas d’économie circulaire impliquant transporteurs, agriculteurs, coopératives et acteurs de territoire. De la collecte des déchets, à l’épuration du biogaz en passant par l’injection du biométhane dans le réseau de transport de gaz jusqu’à la distribution en stations, c’est une multitude d’acteurs locaux qui participent.

Ces acteurs ne font pas que participer, ils sont également actionnaires de Kaargreen. En effet, la spécificité des stations du réseau Karrgreen est que, pour chaque station, est établie une société dédiée au territoire. Cette société est composée d’actionnaires dont la majorité sont des personnes morales ou physiques du territoire à savoir : transporteurs routiers, autocaristes, agriculteurs et les acteurs de la collectivité. Ces SAS locales enrichissent leur territoire grâce à la fiscalité et les dividendes seront réparties à l’ensemble des utilisateurs actionnaires. « Ces hubs créent de la valeur économique sur le territoire », conclut Marc Le Mercier.