Dans le cadre de son séminaire « connaissances ferroviaire », organisé le 26 mai dernier, Norlink Ferroviaire est revenu sur la possibilité de convertir le mode ferroviaire au GNV / BioGNV.

Le séminaire « connaissances ferroviaire » est l’occasion pour les acteurs du secteur prendre connaissance d’études, des recherches et des projets liés au transport ferroviaire.

Parmi les sujets traités cette année, une conférence a abordé la question de l’intégration du [Bio]GNV dans le monde ferroviaire, au travers du rétrofit dual-fuel d’un locotracteur.

Retrouvez ci-dessous l’intervention d’Antoine Jabet, Business analyst chez GRDF, et de Richard Lecoupeau, directeur et fondateur de 2C Consulting.

AS24 a inauguré une nouvelle station GNC (gaz naturel comprimé) sur le Marché d’Intérêt National (MIN) au sud de Nantes. Un nouveau point de ravitaillement qui s’inscrit dans l’objectif de 110 stations GNV que le Groupe souhaite installer en France dans les prochaines années.

Implantée au Sud de Nantes, cette nouvelle station constitue un point d’étape privilégié pour les véhicules de transport qui transitent en région nantaise. Multi-énergies, elle est équipée de 4 pistes proposant toutes des pompes GNC accessibles aux poids lourds.

Ouverte 24h/24, la station dispose d’automates acceptant notamment les cartes carburant des deux marques, TOTAL et AS 24 pour le GNC uniquement.

Cette nouvelle station intervient après l’ajout de cette énergie dans d’autres stations du Groupe Total (notamment à Colomiers, Saint-Quentin-Fallavier, Blois, Nantes Est, Hénin-Beaumont, Strasbourg, Le Mans, Sotteville-lès-Rouen et Orly). La station GNC de Rennes (Chantepie) devrait être ouverte d’ici la fin de l’année.